Aide aux victimes

La CDAS coordonne et encourage l'application uniforme de la loi sur l'aide aux victimes d'infractions (LAVI), de même que la collaboration entre la Confédération et les cantons dans le domaine de l'aide aux victimes. Dans ce but, elle préside la Conférence suisse des offices de liaison de la loi fédérale sur l'aide aux victimes d'infractions (CSOL-LAVI).

Dans le domaine de l'aide aux victimes, les objectifs principaux de la CDAS consistent à encourager une application efficace et uniforme de la loi fédérale sur l'aide aux victimes d'infractions (LAVI) dans les cantons et à renforcer la collaboration entre les cantons, de même qu'entre la Confédération et les cantons. Elle dirige à cette fin la Conférence suisse des offices de liaison de la loi fédérale sur l'aide aux victimes d'infractions (CSOL-LAVI), une commission spécialisée permanente de la CDAS. Celle-ci assure l'échange d'informations et d'expériences entre les instances d'indemnisation cantonales, les services d'aide aux victimes, l'Office fédéral de la justice et la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP). En cas de besoin, la CSOL-LAVI élabore des prises de position, des consultations, des recommandations ou des directives. Elle collabore avec l'Office fédéral de la statistique dans le domaine de la statistique de l'aide aux victimes. Depuis 2014, la CSOL-LAVI est membre associé de victim support europe.

En raison de la révision de la loi sur l'aide aux victimes, qui entrait en vigueur le 1er janvier 2009, la CSOL-LAVI a remanié ses Recommandations relatives à l'application de la LAVI. Celles-ci se veulent un instrument de travail pratique destiné aux services et personnes concernés par la LAVI. La CDAS vous propose des informations sur le thème de l'aide aux victimes sur le site Internet www.aide-aux-victimes.ch.

En outre, depuis 2010, la CDAS est activement impliquée dans le travail de réflexion sur le sort des victimes de mesures de coercition (MCFA) ou de placements extrafamiliaux avant 1981.

2018: Document de base «Aide aux victimes et aide sociale, Comparaison des prestations et conseils d’application pour certains domaines limitrophes»

Les recoupements entre l’aide aux victimes et l’aide sociale font l’objet d’un nouveau document de base de la Conférence suisse des institutions d’action sociale (CSIAS) et de la CSOL-LAVI.

L’objectif du document est de créer une base et une compréhension communes pour la collaboration entre les acteurs de l’aide aux victimes et de l’aide sociale, de clarifier autant que possible les questions de délimitation et de compétence entre aide aux victimes et aide sociale au moyen d’exemples et des conseils d’application, de contribuer ainsi à la sécurité juridique pour les services d’application ou prestataires et à l’égalité de droit pour les personnes concernées.

Le document est destiné principalement aux professionnels actifs par rapport à l’aide aux victimes et de l’aide sociale, ainsi qu’aux autres acteurs intéressés (avocats de victimes, collaboratrices et collaborateurs de maisons d’accueil pour femmes et d’autorités de protection de l’enfant, etc.). Document PDF

Contact : Veronika Neruda, responsable du domaine Famille et société

Liens :
www.aide-aux-victimes.ch
Office fédéral de la justice, Aide aux victimes d'infractions
Données statistiques relatives à l'aide aux victimes de l’Office fédéral de la statistique (OFS)