Centres de consultation pour l'aide aux victimes

Les centres de consultation pour l'aide aux victimes offrent des entretiens-conseil individuels par téléphone ou dans un centre de consultation .

Les collaboratrices et collaborateurs des centres de consultation renseignent et accordent un soutien pour des questions telles que:     

Faut-il porter plainte? - Quelle est la suite des opérations? - Quel logement provisoire convient-il? - Quels sont les droits dont dispose la victime? - Est-il nécessaire de s'adjoindre les services d'un/e avocat/e?- Quels thérapeutes conviennent-ils? - Qui paie les frais? - La victime a-t-elle droit à une aide financière?

Les centres de consultation peuvent aussi fournir l'aide de tiers:

  • En cas d'urgence, au sens d'une aide immédiate: p. ex. intervention de crise par un/e psychothérapeute, première consultation juridique par un/e avocat/e, mise à disposition d'un logement provisoire, mesures préventives de sécurité, etc. L'aide d'urgence fournie par les centres de consultation est gratuite.
  • Aide à plus long terme en vue d'une réinsertion et d'un suivi: p. ex. psychothérapie, conseil juridique et gestion du mandat par un/e avocat/e. Les frais de l'aide à plus long terme sont pris en charge par l'aide aux victimes, si les conditions personnelles et financières de la victime l'exigent. Une garantie de paiement préalable en est la condition.

Tous les collaborateurs et collaboratrices des centres de consultation sont des spécialistes soumis au secret professionnel. Ils ne prennent aucune initiative sans l'accord préalable de la victime.

Libre choix du centre de consultation pour l'aide aux victimes

Dans chaque canton, il existe au moins un centre de consultation pour l'aide aux victimes. Quelques-uns sont des centres de consultation généraux, d'autres des centres de consultation spécialisés (p. ex. pour enfants et jeunes). La victime est libre de choisir le centre de consultation qu'elle souhaite et il n'est pas nécessaire qu'il s'agisse  du centre le plus proche sur le plan géographique. 

Il est recommandé de contacter le plus tôt possible un centre de consultation pour l'aide aux victimes.

Protection des données et obligation de garder le secret (uniquement en allemand)
Richtlinien betreffend Datenschutz und Schweigepflicht für die anerkannten Opferberatungsstellen des Kantons Zürich

Adresses des centres de consultation pour l'aide aux victimes

Adresses des centres de consultation pour l'aide aux victimes 
Adresses des centres de consultation pour l'aide aux victimes destinés aux enfants et aux jeunes  

Veuillez s.v.p. annoncer les changements d'adresse ici