Formation professionnelle dans le domaine social

Dans le cadre de SAVOIRSOCIAL et du FONDSSOCIAL, la CDAS s’engage pour l’organisation et le développement de la formation professionnelle dans le domaine social au niveau national.

La CDAS fait partie des membres fondateurs de l’organisation faîtière du monde du travail du domaine social (SAVOIRSOCIAL) créée en 2004 en raison de la nouvelle loi sur la formation professionnelle et représente depuis lors les cantons au sein du comité directeur de l’ORTRA, l’organisation faîtière du domaine social (SAVOIRSOCIAL). Elle est en outre représentée au sein du Comité de FONDSSOCIAL. Le fonds en faveur de la formation professionnelle FONDSSOCIAL finance la promotion de la formation professionnelle initiale et de la formation professionnelle supérieure dans le domaine social.

L’objectif principal pour la CDAS est de garantir que le domaine social dispose d’un personnel qualifié selon ses besoins. En 2016, le Comité CDAS a approuvé les valeurs de référence suivantes pour la formation dans le domaine social :

  • Le développement continu des formations dans le domaine social s’axe sur les besoins réels, essentiellement sur les besoins des cantons pour assurer leur mission dans le domaine social.
  • Le domaine social se positionne comme secteur indépendant, attractif et reconnu dans la formation professionnelle.
  • La mobilité croissante dans le monde du travail est prise en considération (y compris au sein du secteur) et les priorités sont la continuité, la perméabilité et la transparence du système de formation.
  • Toute action se réfère à la perspective cantonale (p. ex. effets pour les cantons, besoins des cantons). La perspective communale est également prise en compte.
  • Les points de convergence avec les domaines de la santé et de la formation, ainsi que vers les formations professionnelles dans le domaine social à l’échelon tertiaire A (HES et universités) sont pris en compte et un échange régulier a lieu entre les acteurs concernés dans ces domaines (Ceci permet de garantir une offre cohérente en matière de formation à tous les échelons dans le domaine social (formation professionnelle, formation professionnelle supérieure tertiaire B ainsi que tertiaire A).

 

Les priorités de la CDAS entre 2016 et 2020 sont les suivantes:

  • a)   Le développement des informations de base sur la situation du personnel dans le domaine social et la valorisation des résultats des études les plus récentes au bénéfice des cantons
  • b)   La prise de position concernant la réforme de la formation professionnelle initiale de l’assistant/e socio-éducatif/ve
  • c)   Le développement des structures et pilotage de l’utilisation des ressources de
    SAVOIRSOCIAL et de FONDSSOCIAL

 

Étude sur la situation en ce qui concerne la main d’œuvre qualifiée dans le domaine social 2016

La CDAS a participé au financement d’une étude sur la situation du personnel qualifié dans le domaine social http://savoirsocial.ch/projets/personnel-qualifie/.Cette étude a été élaborée sur mandat de SAVOIRSOCIAL. Les résultats ont été publiés en juin 2016.

Cette étude fournit pour la première fois des informations sur la situation du personnel qualifié dans les domaines du soutien des enfants et des jeunes, de l’encadrement des personnes en situation de handicap et de celui des personnes âgées. Elle montre qu’en raison de l’évolution sociale et démographique (en particulier dans le domaine encadrement des enfants et des personnes âgées) les professions sociales ont connu ces vingt dernières années une croissance de l’emploi supérieure à la moyenne. Par rapport à d’autres secteurs, le nombre de femmes et de jeunes est supérieur à la moyenne, alors que le nombre d’étrangers est relativement faible. Le taux de travail à temps partiel est relativement élevé. Le pourcentage de travailleurs sans formation formelle ainsi que de personnes en formation ou de stagiaires est remarquablement élevé. Par rapport à d’autres secteurs professionnels, le social connaît un taux de rotation du personnel supérieur à la moyenne. En 2015, près de la moitié des entreprises étaient confrontées à d’importantes difficultés au niveau du recrutement du personnel. Il est estimé que le besoin en main-d’œuvre qualifié dans les trois champs de travail augmentera de 44’000 personnes d’ici 2024, dont, selon les pronostics, 39’000 postes environ seront occupés par des nouveaux diplômé-e-s et par des personnes immigrées. 5700 personnes devront suivre une formation supplémentaire.

Les organes de la CDAS ont discuté les résultats de l’étude. Il est prévu que la CDAS se penche encore sur ce sujet en 2017.

 

Contact: Veronika Neruda, responsable du domaine familles et société

 

Liens:

SAVOIRSOCIAL

FONDSSOCIAL, fonds en faveur de la formation professionnelle pour le domaine social 

CDIP: domaine formation professionnelle

CDS: domaine professions de la santé

Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation SEFRI

Initiative nationale visant à combattre la pénurie de personnel qualifié