Politique en matière d'addictions

La CDAS est interlocutrice pour toutes questions relatives aux problèmes de toxicomanie au niveau intercantonal. Elle collabore étroitement avec la Conférence suisse des directrices et directeurs de la santé (CDS) et est soutenue par la Conférence technique des délégués cantonaux aux problèmes des addictions (CDCA).

La Conférence technique des délégués cantonaux aux problèmes des addictions (CDCA) est chargée des questions concernant l’aide et la politique en matière d’addictions dans les cantons.

Conjointement avec la CDS (prévention et promotion de la santé), la CDCA et l’Association suisse des responsables cantonaux pour la promotion de la santé (ARPS), la CDAS a défini les compétences et la collaboration dans le domaine de la politique en matière d’addictions au niveau intercantonal. La CDAS est notamment responsable des affaires de la CDCA pertinentes avant tout en matière de politique sociale. Ses compétences sont en particulier le traitement de la toxicomanie, la réduction des risques et la prévention relative aux stupéfiants illégaux, ainsi qu’aux types de dépendances non liées à une substance (p. ex. dépendance des jeux d’argent).  

La CDS et la conférence technique de l’ARPS sont, en premier lieu, responsables des questions concernant la promotion de la santé et la prévention des maladies. La CDS accompagne les programmes nationaux alcool, tabac, alimentation et activités physiques. Selon les sujets, p. ex. la législation sur l’alcool, la CDCA collabore avec la CDS.

Les conférences compétentes des directeurs coordonnent leurs opérations lors de questions transversales dans le domaine de la prévention de la toxicomanie. Ainsi, la CDS, la CCDJP et la CDAS ont adopté en accord commun les recommandations de la CDAS destinées aux cantons relatives aux concepts de protection de la jeunesse lors de manifestations.

 

Contact : Thomas Schuler, responsable du domaine, chargé de politique en matière d’addictions