Droits de l’enfant

La CDAS s’engage pour renforcer l’application des droits de l’enfant dans les cantons. Elle soutient la mise en œuvre de la Convention relative aux droits de l’enfant (CDE) que la Suisse a ratifiée en 1997. La Convention vise à favoriser l’épanouissement de l’enfant tout en tenant compte de son besoin particulier de protection.

La CDAS soutient les cantons, notamment en leur fournissant des outils, pour les aider à appliquer la CDE. Elle les encourage à effectuer régulièrement un monitoring de la manière dont les droits de l’enfant sont mis en œuvre et à prendre des mesures pour combler les éventuelles lacunes constatées. Elle organise par ailleurs ponctuellement des événements pour les responsables de la politique de l’enfance et de la jeunesse sur ce thème.

La Convention relative aux droits de l’enfant (CDE) a été adoptée en 1989 par l’Assemblée générale de l’ONU et a acquis depuis une validité universelle, puisque l’ensemble des États l’ont ratifiée à l’exception des États-Unis. En ratifiant la CDE en 1997, la Suisse s’est engagée à appliquer ces normes internationales et à présenter régulièrement un rapport au Comité des droits de l’enfant de l’ONU.

Les recommandations que le Comité de l’ONU des droits de l’enfant a adressées à la Suisse en 2015 ont été analysées par la CDAS et les compétences des offices fédéraux et des conférences intercantonales concernés ont été clarifiées. Des domaines prioritaires d’action ont été définis.

Les cantons seront impliqués de manière déterminante dans l’élaboration du prochain rapport étatique au comité de l’ONU des droits de l’enfant dont les travaux préparatoires ont débuté en 2019. Les données qu’ils fourniront en lien avec les questions qui seront posées à la Suisse par le Comité de l’ONU seront essentielles pour que le rapport donne un aperçu détaillé de la situation en Suisse. Les prochaines recommandations du Comité de l’ONU à la Suisse sont attendues pour 2021.

Afin de marquer les 30 ans de la CDE, la CDAS organise en novembre 2019 une rencontre entre enfants et politiciens intitulée « 30 ans de la Convention des droits de l’enfant : donnons-leur la parole ! ».

None
None
None
None
None
None
None
None
None